Professeur Abbé Louis Mpala

samedi 3 mars 2012

Avec circonspection, il est resté au-dessus de la mêlée

Univers politique n’a pu éclabousser sa sagesse immaculée

Gardien passionné des idéaux éclairés de M’zée

Un cœur où l’élévation par trahison n’engendre que nausée

Semence de la grandeur jetée dans le sillon d’un peuple fécond

Tout germe et fleurit autour de lui dans un silence profond

Intègre prophète vénéré du voisin, de son frère ignoré

Ni vent impétueux ni temps vertigineux, rien n’effacera ce nom adoré

 

O souffrance, ô malheur, ô douleur sans cure

Rancœur d’une nation toujours endeuillée

Abime engloutissant l’espérance de tout un peuple

Inépuisable bibliothèque du Congo, tu es consumé

Seul sur  les laves chaudes du Kahuzi-Biega, tu as dressé ta tente

Otant ta vie, la mort ne t’a pourtant pas effacé, oasis de sagesse

Nous te pleurons et si nous t’enterrons, jamais nous ne t’oublierons

 

Lire la suite …

Avec circonspection, il est resté au-dessus de la mêlée

Univers politique n’a pu éclabousser sa sagesse immaculée

Gardien passionné des idéaux éclairés de M’zée

Un cœur où l’élévation par trahison n’engendre que nausée

Semence de la grandeur jetée dans le sillon d’un peuple fécond

Tout germe et fleurit autour de lui dans un silence profond

Intègre prophète vénéré du voisin, de son frère ignoré

Ni vent impétueux ni temps vertigineux, rien n’effacera ce nom adoré

 

O souffrance, ô malheur, ô douleur sans cure

Rancœur d’une nation toujours endeuillée

Abime engloutissant l’espérance de tout un peuple

Inépuisable bibliothèque du Congo, tu es consumé

Seul sur  les laves chaudes du Kahuzi-Biega, tu as dressé ta tente

Otant ta vie, la mort ne t’a pourtant pas effacé, oasis de sagesse

Nous te pleurons et si nous t’enterrons, jamais nous ne t’oublierons

 

Lire la suite …

samedi 1 août 2009

L'image n'est pas la personne elle-même. Ces images datent de 2008.

Lire la suite …